Gbangban

Retour sur le jeu trouble joué par Alpha Condé dans la crise togolaise

Selon les résultats provisoires proclamés par la commission électorale guinéenne, Alpha Condé est le vainqueur de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier avec 59,49% des voix. Il remporte ainsi un troisième mandat controversé à un coup KO comme c’est le cas chez le RPT-UNIR lors de l’élection présidentielle de février dernier. Et pourtant, ce projet de 3e mandat a provoqué pendant plus d’un an dans le pays une contestation dans laquelle des dizaines de civils ont été tués. Mais le vieux de 82 ans a fait le forcing comme c’est le cas actuellement dans plusieurs pays de la sous-région.

Lire aussi:Guinée : Amnesty International publie un rapport accablant pour Alpha Condé

C’est ce même Alpha Condé qui a été sollicité comme médiateur pendant la récente crise politique togolaise. Plusieurs questions viennent à l’esprit des Togolais depuis un certain moment. Comment quelqu’un qui a un projet de 3e mandat peut être sollicité comme médiateur pour convaincre celui qui veut faire un quatrième à y abdiquer ? Comment l’opposition togolaise qui connait bien les intentions d’Alpha Condé peut-elle faire confiance à cet homme jusqu’au bout ? Cette opposition a rencontré Alpha Condé à Paris, qu’est ce qui a été dit ou fait à Paris ? Selon le journaliste togolais d’investigation Ferdinand Ayité, c’est à Paris que tout s’est joué pour le sabordage de la lutte togolaise. Dans une émission diffusée il y a quelques mois, il explique le rôle trouble qu’a joué Alpha Condé et les erreurs commises par l’opposition togolaise au moment de la médiation. Même si ces propos datent, nous avons jugé nécessaire de les publier surtout qu’Alpha Condé vient d’être prononcé vainqueur de cette élection guinéenne. Un 3e mandat en cours donc.

Ferdinand Ayité

Nous avons pris la responsabilité à travers plusieurs écrits d’alerter la classe politique, notamment les leaders de l’opposition sur le rôle trouble que joue, en ce moment, Alpha Kondé dans la médiation togolaise. Je ne sais pas comment certains leaders font, mais ils refusent d’être lucides, de réfléchir ou d’anticiper les événements. À l’époque, on avait des sources très précises qui nous renseignaient comme quoi, Alpha était en mission pour le régime togolais. Et que son intrusion dans la médiation togolaise alors qu’il était encore président de l’UA était guidé par le souci de fragiliser la médiation ghanéenne qui n’arrangeait pas le pouvoir.

Lire aussi:Crise au Togo : Atchadam rejette une juteuse proposition d’Alpha Condé

Nous avons interpellé les(…) Lire la suite de l’article sur une autre presse

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire