Gbangban

Présidentielle 2020: ADO lance un challenge à ses adversaires

Le Président ivoirien Alasane Dramani Ouattara a été investi par son parti samedi 22 Août 2020, pour sa candidature à l’élection présidentielle d’octobre, malgré les contestations de ses opposants qui qualifient d’inconstitutionnel, sa volonté de postuler pour un troisième mandat.

Lire aussi:Putsch au Mali: les consignes de Macron à ADO sur le cas IBK

Au cours de son investiture par son parti Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP), Alasane Ouattara a accentué sur sa décision, qu’il a examiné la situation “en toute conscience et par devoir citoyen,” il a décidé de briguer un troisième mandat.

«Tous les observateurs de bonne foi savent bien qu’étant dans la troisième République, il n’y a pas de rétroactivité et rien ne m’empêche d’être candidat. C’est d’ailleurs le cas pour les prédécesseurs, s’ils remplissent toutes les autres conditions.» a-t-il déclaré.

Le Président Ouattara a également appelé ses antagonistes à prouver leurs majorité à travers la prochaine élection présidentielle, au lieu de s’opposer à sa candidature.

« On n’a pas besoin de prendre les armes (…) Allons-y aux urnes et les Ivoiriens vont nous départager» a-t-il ajouté.

Lire aussi:Cote d’Ivoire : le bilan macabre depuis l’annonce de candidature de Ouattara

Au pourvoir depuis 2010, Alasane Ouattara qui avait promis de laisser “une nouvelle génération” à prendre la relève, a finalement tourné casaque après le décès de son Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly en Juillet.

Sa nouvelle décision a suscité des protestations au début de ce mois d’août faisant au moins six (06) morts, une centaine de blessés, 1500 déplacés et 69 personnes ont été interpellées, selon un bilan officiel.

4 commentaires

Laisser un commentaire