Gbangban

Marches à Korhogo et Daloa : la grosse de l’humoriste Le Magnific

La situation dans laquelle végètent les artistes ivoiriens depuis le début de la crise sanitaire liée à la covid-19 n’est pas du goût de l’humoriste ivoirien Le Magnific.

Interdit d’activités depuis le début de la covid-19 par respect des mesures barrières, les artistes n’ont pas cessé d’interpeller les autorités sur leurs conditions de vie. Un ras-le-bol qui se transforme peu en peu en indignation après les récentes manifestations politiques « tolérées » par les autorités ivoiriennes.

LIRE AUSSI: Yodé et Siro, les non-dits d’une attaque contre ADO

« Ça fait maintenant 5 mois que nous les artistes nous sommes interdits de spectacles à cause du Corona. Et pourtant c’est nous qui étions au-devant de la sensibilisation aux premières heures de cette pandémie… a notre grande surprise on voit des meetings au palais de la culture…des marches dans des villes avec des milliers de personnes violant ainsi les mesures barrières sans aucune réaction des autorités sanitaires et policières ou bien le Corona est fini ? Quand tu vas parler certains vont dire tu fais politique. D’autres vont dire c’est parce que tu as faim. Alors que non. Pas du tout…on ne demande juste qu’à reprendre nos activités comme tout le monde pour apporter notre contribution au développement du pays », s’est indigné l’humoriste Le Magnific à ce sujet.

LIRE AUSSI: Affaire Judas : « Je n’ai pas le temps pour Ariel Sheney »- Bebi Philip

Pour rappel, des militants du parti au pouvoir RHDP sont descendus dans les rues à Korhogo et à Daloa pour « exhorter le président Alassane Ouattara à briguer un troisième mandat ». Ces marches ont eu lieu alors que les mesures interdisant les regroupements et manifestations publiques sont toujours en vigueur.

Hamid Camara

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire