Gbangban

Alerte: Hamed l’éléphant crée encore la panique à Dabakala

C’est l’inquiétude depuis quelques jours au sein des populations dans le département de Dabakala. Selon des informations parvenues à notre rédaction, l’éléphant Hamed aurait à nouveau jeté son dévolu sur les biens et propriétés des populations.

A LIRE AUSSI: Affaire Huberson: les sales coups de l’Ambassadeur de France enfin révélés [Mediapart]

A en croire un communiqué publié ce mardi par le ministère  des  Eaux  et  Forêts plusieurs cas de blessures ont été enregistrés dans la localité du fait de la rencontre entre le pachyderme et  les populations. Lire le communiqué

Communiqué

L’éléphant Hamed en dehors des limites du N’Zi River Lodge

La présence de l’éléphant Hamed est de plus en plus remarquée dans les localités du département de Dabakala, mettant à mal la quiétude des populations de ces localités.

A LIRE AUSSI: « Je suis prêt à gracier Gbagbo si… »- Alassane Ouattara

Transféré de Guitry au N’Zi River Lodge le 11 septembre 2020, l’éléphant Hamed effectue depuis quelques semaines, des déplacements dans le département de Dabakala, précisément dans la Sous-Préfecture de Satama-Sokoura, où il commet fréquemment des dégâts sur les cultures, les greniers et les engins motorisés. Il y a eu un cas de blessure occasionnée sur une personne au cours de sa fuite suite à la rencontre du pachyderme. 

Le  ministère  des  Eaux  et  Forêts  et  les  responsables  du N’Zi River Lodge, avec l’appui des autorités préfectorales s’attellent à la résolution définitive de cette situation en aménageant un espace approprié à Hamed au sein du N’Zi River Lodge.

A LIRE AUSSI: Retour de Laurent Gbagbo : Un de ses proches met tout en oeuvre avec les victimes

Afin de réduire les risques de rencontres accidentelles avec l’éléphant, le Préfet de Dabakala, a pris un arrêté portant temporairement fermeture de la voie reliant les villages de Balanzié et  de  Gbaméledougou,  longue  de  treize  (13)  kilomètres,  à  la  circulation  des  véhicules  à moteur.

Face à cette situation, le ministère des Eaux  et Forêts appelle les populations à garder leur calme et les invite à suivre à la lettre les instructions du Préfet et les recommandations des agents des Eaux et Forêts.

Fait Abidjan le 07juin2021,

P/Le Ministre et par délégation

Le Directeur de cabinet

Didier Lohoury GBOGOU

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire