Gbangban

Candidature au RHDP : tout n’est pas mort pour Bakayoko

Resté vacant depuis le décès d’Amadou Gon Coulibaly le 8 juillet dernier, le poste de Premier ministre a désormais un preneur.  Ce jeudi 30 juillet 2020, le ministre ivoirien de la Défense Hamed Bakayoko a été nommé Premier ministre selon un communiqué de la présidence de la République.

 « Le président de la République Son Excellence Monsieur Alassane Ouattara, a procédé, ce jeudi 30 juillet 2020, à la signature d’un décret portant nomination de Monsieur Hamed Bakayoko, en qualité de Premier ministre, chef du gouvernement, ministre de la défense »,  lit-on dans le communiqué signé par le secrétaire général de la présidence, Patrick Achi.

LIRE AUSSI: 3e mandat : les USA s’en mêlent et mettent en garde Ouattara !

En Côte d’Ivoire, le poste de Premier ministre était, jusqu’à ce jour, resté vacant suite à la disparition brutale de l’ex-chef du gouvernement ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, le 8 juillet dernier. Patron de deux portefeuilles ministériels, l’ancien journaliste et patron d’entreprise de presse, Hamed Bakayoko est de loin l’homme fort du pouvoir Alassane Ouattara à trois mois de la présidentielle.

Né le 8 mars 1965 à Abidjan, Hamed Bakayoko, ancien journaliste et patron d’entreprise de presse, est un homme d’État ivoirien. Depuis 2017, il occupait les postes de ministre d’État, ministre de la Défense, avant d’être élu maire de la commune d’Abobo en 2018. Sans bruit, le jeune Hambak (son petit nom) a su attendre son heure dans l’ombre du président AO et de grandes portes s’ouvrent pour lui.

LIRE AUSSI: Affaire FCFA : quand Rawlings se déchaîne sur Ouattara

Le désormais chef du gouvernement ivoirien, avait également été nommé Premier ministre par intérim en mai 2020, après l’évacuation d’urgence de feu Amadou Gon Coulibaly en France pour un contrôle médical.

Avec cette nomination, le nouveau patron du gouvernement devient l’homme fort du président de la République, Alassane Ouattara et de la Côte d’Ivoire. Il ne lui reste qu’un seul et difficile pallier à franchir pour être candidat à la présidentielle mais il doit attendre, selon certaines indiscrétions proches du directoire du Rhdp où la candidature de ce parti fait feu de tout bois…

Vivien Kouassi

1 commentaire

Laisser un commentaire