Gbangban

3e mandat : l’étrange message d’Onel Mala à ADO !

La question du 3e mandat ou non du président Alassane Dramane Ouattara semble intéresser les acteurs Ivoiriens de tous bords. Dans une récente lettre ouverte adressée au président ivoirien, l’artiste ivoirien Gospel Onel Mala a adressé un message particulier à l’homme fort du RHDP.

Lire l’intégralité du message d’Onel Mala:

« Excellence monsieur le président de la République de Côte d’Ivoire, restez sur votre parole donnée et ne vous représentez pas à ces élections, mais reportez les élections et organisez plutôt la réconciliation des Ivoiriens. Jusqu’ici, nous sommes allés de déshonneur en déshonneur des chefs d’Etat, parce qu’en 90, nous avons déshonoré le père fondateur, et il n’est pas mort content des Ivoiriens.

LIRE AUSSI: Affaire FCFA : quand Rawlings se déchaîne sur Ouattara

C’est pourquoi après lui, tous les chefs d’Etats qui sont venus, sont venus avec de bonnes idées. Mais le bien mal acquis ne profitant pas, vous êtes allés de déshonneur en déshonneur, après que Nanan Houphouët Boigny ait été déshonoré. M. Bédié, lui aussi a été déshonoré, il a été exilé politique, c’est un déshonneur. Le Général Guei Robert a été tué, c’est un déshonneur. M. Gbagbo est allé en prison, c’est un déshonneur.

Et vous-même, Monsieur le président, en ce moment, la situation est assez confuse. Si vous reportez les élections et si vous organisez la réconciliation des Ivoiriens, ça va d’abord vous honorer. Ainsi l’hémorragie du déshonneur va s’arrêter à partir de vous. Ce n’est pas le moment d’insister à organiser ces élections. Faites venir tous ceux qui sont à l’extérieur et organisez la réconciliation des fils et des filles du pays.

Faites venir tous ceux qui sont à l’extérieur et soyez le canal de réconciliation des Ivoiriens. Si Nanan Houphouët Boigny vous a fait appel en 92, c’est pour tout ça. Aujourd’hui, vous avez le plein pouvoir de décider et ça peut vous réussir. Tous ceux qui demandent à ce que vous briguiez un 3ème mandat et que vous restiez à votre poste, sont des gens qui vous aiment. Et ce n’est pas mauvais, mais l’atmosphère est confuse et très confuse.

LIRE AUSSI: 3e mandat : les USA s’en mêlent et mettent en garde Ouattara !

Monsieur le président,

La nouvelle génération à qui vous souhaitez passer le flambeau est celle qui a le devoir de bâtir la nouvelle Côte d’Ivoire, la patrie de la vraie fraternité. Cela se fera en se basant sur vous, votre expérience, avec votre bénédiction. Mais si ce n’est pas fait, s’il n’y a pas eu une base saine, et que cette atmosphère confuse de déshonneur des chefs reste en l’état, cette même génération connaîtra le même déshonneur. Ce sera encore un autre gâchis.

Excellence monsieur le PR, reportez ces élections. Organisez la réconciliation des fils et filles de ce pays… »

Gbangban

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire